Machine arrière toute pour la Suède

Green pills


La vente libre de médicaments a pris du plomb dans l’aile…




L’info est tombée il y a peu de temps et il faut bien reconnaître que les pharmaciens s’en frottent les mains eux qui ne veulent pas entendre parler de vente de médicaments par la grande distribution.

La suède qui depuis 5 ans avait autorisé la vente de certains médicaments dans des commerce autres que les pharmacies vient de décider de faire machine arrière.

Jusqu’à ces derniers temps vous pouviez trouver dans les supermarchés, les stations essence, les épiceries et tabacs, du paracétamol un peu partout, la vente n’était plus l’exclusivité des pharmaciens.
Résultat une augmentation des ventes de paracétamol de 60 %, une bonne affaire pour les laboratoires pharmaceutiques, mais une moins bonne pour le centre antipoison qui a constaté une augmentation de 36 % du nombre d’appels.

Quand aux hospitalisations suite à une prise trop importante de ce médicament elles ont littéralement explosées, et le nombre de décès avec.

Par conséquent retour à la case départ pour le paracétamol en Suède qui ne sera plus vendu qu’en officine.
En France le groupe Michel Edouard Leclerc continue à faire le forcing pour pouvoir distribuer ce type de produits en grande surface.

Est-ce une bonne chose de libéraliser la vente de ces produits, à chacun de se faire une opinion.
En ce qui me concerne elle est toute faite, le prix d’une boite de paracétamol est très faible donc le consommateur n’y gagnera rien.

La grande distribution fera pression sur les fournisseurs pour baisser les prix et la qualité baissera, c’est ce qu’elle a fait dans tous les autres secteurs….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *